Article  repris  du blog  "l'oeil  du Gabon " merci pour  l'intérêt. 

20181201_094557

Depuis plus de 25 ans, la galaxie One kapo règne en maître à Bitam. Comme un serpent, elle se transforme , mieux se renouvelle au fils du temps. Aucun bitamois n'ignore sa force de nuisance à l'image du film brésilien dénommé la cité de Dieu avec Zepeguenio. Raquette, braquage, vole, arnaque, meurtre, intimidations et propagande de la vision de leur parrain. Voici de manière ramassé la façon dont les populations décrivent les activités de la galaxie One kapo .
Après avoir lu un article sur un blog du blog la Voix du Woleu-ntem, nous avons décidé de mettre la lumière sur l'organisation criminelle que le Président du CES René Ndemezo'o alias One kapo entretien depuis plus de 25 ans. Tenez vous bien , aucune information versée dans cet article n'est inconnue des populations de Bitam. Au contraire, nos sources affirment que même la gendarmerie est au courant de tout, mais la peur des représailles oblige ces hommes de loi de regarder ailleurs.
Quels sont les principaux meneurs de cette galaxie ?
Qui les finance?
Qui les protège et quels sont leurs forfaits ?
La galaxie One kapo aujourd'hui est composée, d’instigateurs, agresseurs et fauteurs de troubles, d'anciens repris de justice. Leur principe est l’exécution avant revendication. Des bandits de grand chemin reconnus de notoriété publique comme meurtriers, voleurs, braqueurs. Ils ne boivent pas du lait , mieux ce ne sont pas les enfants du quartier. Ils sont capables du pire à tout moment pour la défense les intérêts du parrain René Ndemezo'o. Plusieurs cas de meurtres et agression sont à leur actif à Bitam .
Le chef de troupe est un ressortissant de Bikodom, Martial Edoh. Il est le couroi de transmission entre le Boss et les autres membres. C'est le bras droit de Ndemezo'o toutes les commandes passent par lui. C'est le recruteur des bandits pour assurer les basses besognes.
Martial Edoh est révélé vers les années 90 au côté du célèbre bandit Fantomas le petit frère de Ndemezo'o René. Adepte du couteau, il est doué dans cet art. C'est lui qui avait réellement informé les autorités que Fantomas se trouvait à Essangui chez sa grand-mère . Ce secret à rapprocher l'homme de son parrain. Bitam se souvient encore de l'affaire de cet commerçant camerounais au nom de Petit pays qui s'échappe dans un sac à Megomo pendant que ces deux bourreaux Martial Edoh et Aldo (René Essimegane) fumait du chanvre pour excecuter l'acte. La victime s'était rendu à la gendarmerie qui avait plutôt conseiller à ce dernier de partir définitivement de Bitam. Il fait un séjour en prison en 2009 pour détention d'arme illégale et meutre d'un sujet malien chez M.Ondo Edou.
Aldo, enfermé plusieurs fois pour meurtre, il tue un innocent dans son village avec un certain Maho son frère de Medoung. Les deux sont aussi à l'origine de l'empoisonnement du proviseur Essono Cape Florian (l'homme ) sur les ordres de Martial Edoh. Aldo à une équipe de braqueurs grâce à son activité de vendeurs de chanvre avec Maho depuis les années 90. C'est un fournisseur connu de tous. Il n'est pas très fort physiquement selon la source, mais il utilise les armes blanches et à feu. Il dirrige ce qu'on appelle maintenant à Bitam la génération Kobolos. Aldo est cité dans plusieurs meurtres à Bitam. En 2009 il est arrêté pour trois chefs d'accusations, assassinat d'un homme au village avec Maho, détention d'armes illégale, meurtre sur un sujet malien. Il échappe à une condamnation grâce à René Ndemezo'o qui a payé la caution à Oyem pour sa libération provisoire. Les preuves et les plaintes sont à Oyem. Chaque lecteur peut aller vérifier. A la gendarmerie de Bitam, des plaintes pour viol, vole et agressions sont à son actif à la gendarmerie de Bitam.
Initiateur du concept 1ere et 2ème décision, Lazare Ebouboua est un homme nuisible. Plusieurs fois en prison pour meurtre, viol, agression . Cet homme a plus de 40 ans de banditisme. Il assure la sécurité personnelle du Parrain Ndemezo'o René. A chaque élection il recrute les jeunes bandits pour intimider les populations. En 1996, il devient célèbre pour avoir coordonner les agressions physiques de Jean-Michel Edou Sima qui avait fuit Bitam nuitamment. Nous ne sommes pas surpris de lire qu'un autre candidat a subi les mêmes procédés. En 2009, il échappe à la prison centrale d'oyem. Peu de temps après il va en prison pour avoir agressé les joueurs de Mounana et d'avoir caillassé l'équipement du général Assele sur l'ordre de René Ndemezo'o. c'est Emmanuel Ondo Metogho qui fut son bienfaiteur. Il trahit ce dernier après pour rejoindre la galaxie que lui-même dénonçait. Lors de son séjour chez Méthode, Lazare oubli qu' il avait ouvert la bouche pour salir le parrain. Des enregistrements existent et sont à notre possession.

Maho, un homme très dangereux, il a versé l'eau chaude entre les cuisses de sa compagne. La plainte est à Oyem. La pauvre est morte à la suite de ses brûlures, il est au cœur du meurtres du militaire au stade en 1999. Il va aussi en prison pour vole, raquette et assassinat. Dealer hors norme et grand consommateur du chanvre indien. Maho travaille comme vendeur de tickets depuis 20 ans à Bitam. Il est toujours armé d'un Pistolet Automatique. D'ailleurs cette histoire de PA est connue de tous à Bitam. La sœur de René Ndemezo'o meurt en 2001 dans la célèbre boite Canne à sucre par un tire de PA détenu par un gar de la galaxie.
Maison de Fer, Mitch Escobar, Parfait, Commando, bernadin, Joe, Ndong constituent le reste des troupes. Michel Nkizo'o Mve alias Mitch Escobar étant le seul qui est physiquement fort. Maison de Fer est l’auteur du meurtre du gardien de Ondo Edou. Il avait assassiné ce dernier avec l'arme de Martial Edoh. D'ailleurs c'est sur l'ordre de Martial Edoh que Maison de Fer tue ce malien en compagnie de Aldo , Maho, Mitch Escobar et Martial Edoh. Maison de Fer et Mitch Escobar ont avoué les mobiles de leur meurtres et les noms des commanditaires donc Martial Edoh . Les armes ayant été fournis par le parrain via le colonel Minko avant sa retraite.

Parfait , il travaille à l'agence Ndong Sima c'est lui qui fait embarquer le chanvre sur Libreville. Il travaille en intelligence avec tous les dealers de Bitam et Libreville. C’est le passeur, car il fait souvent des colis à ses parents or ces sacs sont constitués de balos de chanvre et autres stupéfiants. Commando et Bernadin sont dans la galaxie depuis. Auteur de l'assassinat d'une jeune fille a derrière l'aviation en 2002 par viol. Plusieurs fois en prison pour les cas de violence et vole, détention d'armes illégale et agressions. Les dossiers sont à Oyem, Libreville.

La galaxie One kapo est au cœur de l'insécurité à Bitam. Elle jouit d'une impunité grâce à leur parrain Ndemezo'o René. Il intervient devant les tribunaux quand l'un de ses gars est enfermé. Un certain Elie était constamment à la prison d'Oyem pour venir rassurer Maison de Fer et Mitch Escobar. Car tous les matons d'oyem détiennent les enregistrements de menaces de Mitch Escobar envers René et Martial Edoh. Plusieurs détenus ayant séjourné avec eux en prison à Oyem sont prêts à témoigner. Ils ont les détails sur les meurtres de la galaxie. Nous allons fournir des preuves au moment opportun. Nous avons aussi le témoignage du meurtre de 2006 par un certain Nimbot drogué avant par Aldo pour assurer la sécurité de la boîte Mbadoua avec Gordon fayer. Soulignons que le jeune homme soutenait Pascal Boileau. Le pauvre voulait. Juste accéder en boîte géré par le neveu de Ndemezo'o.
La galaxie One kapo est armée et dispose des éléments dangereux. Ils agissent sans crainte de condamnation grâce à la position politique du parrain. Aujourd'hui une partie de cette bande assure la protection de Tony Ondo Mba . Le Ministre Pastor en sait quelque chose de cette galaxie.
La commune de Bitam et ses environs sont transformés en terrain de chasse ou l'homme devient la proie. La galaxie détient un puissant réseau de prostituées venues du Cameroun. Ces femmes renseignent au quotidien la galaxie. Grâce à ces vendeuses de charme, le parrain Ndemezo'o René est au courant de tout. Ces femmes distribuent le VIH aux populations de Bitam.
La galaxie est une milice organisée qui agit impunément à Bitam sous le regard impuissant des populations. Bitam dispose déjà des no-go-zone comme derrière l'aviation, Mbira mbane, far-Ouest, Boule-Mitch, quartier Oveng, Essangui à partir de 21h.
Comment un père de famille peut-il avoir bonne conscience quand on sait que c’est grâce à lui que la jeunesse de Bitam est pervertie aujourd'hui ? Comment peut-on avoir un doux sommeil quand des familles souffrent des meurtres perpétrés par sa bande ?
La nature punira les auteurs car aucune vérité ne sera plus cachée. Nous avons mise en place un vrai système de renseignement pour relayer au quotidien les activités de la galaxie de René Ndemezo'o.
En prenant une bonne bière et le poisson le plus célèbre de Bitam avec nos sources en compagnie des femmes de charme. Nous avons appris que René aurait déposé une plainte contre un candidat qui l'accuse de financer cette milice qui écume Bitam depuis plus de 25 ans. Nous vous démontreront à travers des témoignages ,des preuves fournis par des repentis et grâce à des dossiers recueillis aux greffes du tribunal d’Oyem que Ndemezo'o alias le kapo, le Vieux qui ne saurait le nier est bien celui qui ordonne et finance l'ensemble des actes de terreurs que posent ses gangsters au quotidien.
Comment peut-il justifier lui qui se dit dignitaire sa proximité relationnelle avec le milieu du crime bitamois ? tous ses gangsters assurent avoir sa protection. Nous avons pris attache avec certains d'entre eux et sachez que près leurs langues se sont deliees sur l'implication de René Ndemezo'o et son associé Martial Edoh. Nous demandons à la DGR de mener une enquête profonde sur lesquelles informations versées à cet article. Vous aurez les conclusions de nos investigations dans notre prochain article.