17626155_1874159556177086_5578404759259449513_n

L’accord politique du Président avec René NDEMEZO’O OBIANG est-elle basée sur la liquidation des pédégistes du Ntem à Bitam ? C’est cette interrogation qui ressort des conversations entre Pédégistes du département du Ntem à Bitam.  Le monde politique est cynique et complexe, certes aucun homme politique de Bitam ne l’ignore mais le mal profond vient du fait que leur liquidation émane de l’intérieur du parti sous le contrôle d’Alain Claude BILIE- BI NZE et Ali Akbar ONANGA Y’OBEGUE.

Dans cette nouvelle phase des arrangements de sang, le président Ali BONGO ONDIMBA n’a pas trouvé mieux que de satisfaire les désirs de René NDEMEZO’O OBIANG. Ce choix non raisonnable se manifeste aujourd’hui sur le terrain par le recrutement des militants du PDG par le président de Démocratie Nouvelle.  Si certains individus pensent que les pédégistes du Ntem sont nés de la dernière pluie, tenez-vous bien qu’ils se trompent. A Bitam il n’est de secret pour personne que le service de renseignement est composé des agents qui travaillent pour René NDEMEZO’O OBIANG. Ils écrivent des BR contre les militants Pédégistes qui travaillent nuit et jour pour Ali BONGO.

La négligence des Pédégistes du Ntem risque de  couter très cher à Ali BONGO ONDIMBA si rien n’est fait. Dans le jeu du pouvoir, on ne sacrifie pas les géants, Le département du Ntem était le centre nerveux du pouvoir d’Omar BONGO ONDIMBA  et tout le monde le sait. Aujourd’hui pour une raison sans fondement, le PDG veut sacrifier ses femmes et hommes pour satisfaire un homme corrompue et surtout pour protéger les intérêts personnels d’Alain Claude BILIE-BI-NZE.

images

Pourquoi Alain Claude BILIE-BI-NZE et Ali BONGO ne sortent  pas une note d’orientation, pour une mise à disposition des militants PDG au service de Démocratie Nouvelle ? Un homme assume ses positions, le contraire est synonyme de cynisme et ruse. MBELE ASSEKO Jules membre du Bureau National PDG et beau père de Bilie Bi-Nze  effectue des missions pour le compte de René NDEMEZO’O sous la barbe des pseudos services de renseignement.

Cette mission consistait à demander aux clans Eba’a et Effack de soutenir les candidats de DN aux législatives avenirs. Aucune fiche n’a été écrite dessus mais quand une militant comme Denise OKOME ABESSOLE exprime sa colère face au jeu des Pédégistes volte-face ces agents de  renseignement écrivent des fiches disant qu’elle devient à craindre bon sang.  Tout le monde connait ce qui se trempe, le seul ignorant dans tout ça c’est Ali Bongo mais pas les militants PDG du G9. Tout le monde sait ici Qu’Alain Claude Prépare 2023 son objectif est d’affaiblir le PDG dans le G9  en imposant René Ndemezo’o presque mourant. Une fois Vice-président (poste qu’il n’aura jamais) ils vont ensemble amasser de l’argent  et tisser les lobbies pour dynamiter le PDG et Ali Bongo en 2023.

Tout le monde sait qu’Ali Bongo n’aura pas assez de chance pour gérer les tensions internes pendant qu’Alain Claude et Ali Akbar Onanga se dédouaneront de tout.

Bref, la mission de MBELE Jules  montre au grand jour ce deal entre le PDG version Alain Claude et Akbar Onanga et Démocratie Nouvelle de  Ndemezo’o. L’étape 1 de cet accord consiste à affaiblir les Pédégiste de Bitam pour permettre à DN d’avoir plus d’élus à l’Assemblée Nationale pour enfin se prévaloir comme un allié politique du PDG. Cette démarche ne va pas prospérer étant donné que les populations de Bitam et notamment  de ces deux grandes tribus ont refusé de soutenir la position de René et ses alliés. 

Au-delà de MBELE Jules, on y voit le Ministre du transport. Comment comprendre qu’un ministre sorti du PDG puise travailler uniquement qu’avec les équipes de René NDEMEZO’O ? Sans aucune crainte,  ses équipes travaillent sur le terrain pour la valorisation de René NDEMEZO’O et ce devant les pseudos services de renseignement.

akbar

Le département de Ntem  n’est pas à sacrifier avec sans le PDG, René est déjà une affaire capitale pour les fils et filles de Bitam. Cette momie à sa place à la poubelle. Les pédégistes de Bitam sont fatigués des petits arrangements de façades qui affaiblissent et liquide leur vie politique.  

Pastor NGOUA N’NEME est aujourd’hui réduit à zéro pour avoir soutenu Ali Bongo au détriment de René Ndemezo’o. Une ministre dit-on du PDG livre une bataille sans merci contre Pastor et Oumarou BABA.  Les populations de Bitam se demandent aujourd’hui s’il est vraiment utile de soutenir le PDG publiquement car les représailles sont d’ordre physique et professionnel.  Les têtes des Pédégistes de la Commune de Bitam sont mise à prix,  Pascale Boileau  Ondo est aujourd’hui l’ennemi du Ministre du Transport. Omarou BABA, Pastor NGOUA, Janvier NKOULOU, Andros NKOULOU BEYEME, Nkoulou Ondo Hilarion, EKEGUE MVE Janvier, EDOU EYENE Emmanuel, NKOGO MEZUI Désiré  sont des hommes à abattre et devant tout le monde René revendique leur limogeage.  Ces menaces se font publiquement à Bitam devant les pseudos services de renseignement qui s’enrichie dans la corruption et le trafic des clandestins et aucune fiche ne mentionne ces choses.

 

La commune de Bitam est un terrain conquit par l’opposition mais pas celle de René mais le mouvement Jean Ping. Oui les populations de Bitam sont claires et les pseudos services de renseignement le savent que personne n’accepte le choix imposer par Ali Bongo aujourd’hui. Personne ne respect René à Bitam et comme il veut se présenter aux législatives Ali Bongo fait les bons offices pour lui en liquidant ses militants. Ces hommes que vous liquidez représentent une force politique énorme ici à Bitam. Aucun d’entre eux n’est inconnu du grand public et ils ont fait leur preuve en politique. Si Alian Claude BILLIE-BI-NZE et Ali AGBA ONANGA veulent se débarrasser du CLR qui pour leur proche devient gênant. Alors qu’ils aillent former les opposants chez eux et non ici à Bitam. Ali Bongo recommence avec ses erreurs.

Aucun militant du PDG du Ntem ne cèdera à ce chantage dont les metteurs en scène sont NGOUA NGOU, Flavienne ONDO, Marcelin MVE EBANG, MBELE Jules etc. ces  hommes qui travaillent pour la gloire de leur propre maison et non celle des populations, bref chacun d’eux fera l’objet d’un article intégral car trop c’est trop. L’affaiblissement des militants du PDG devient visible et cette situation semble échapper au SG du Parti Démocratique Gabonais et aux pseudos service de renseignement. 

Au canton Sud, Denise Okomo Ondo, peine à se relever des coups portés par des traitres comme  Emmanuel ONDO METOGHO qui pour des raisons d’ego à dynamiter les efforts de cette dame. Ondo joue la carte du frustré alors qu’il a des moyens et la force pour défendre son parti. Il travaille en intelligence avec Guy NZOUBA NDAMA et tout le monde à Bitam le sait très bien. Aujourd’hui, les émissaires de la division comme MBELE Jules ont envahie le canton et notre ami Ondo joue à l’autriche.  Aucun militant du PDG du canton Sud  n’est capable de rassurer les populations simplement parce que personne ne soutien leurs initiatives au sommet du PDG.

Dans ce processus d’affaiblissement, aucun canton n’est épargné, à Ntem2, le jeune Firmin NGUEMA  est combattu par le vieux NTOLO EYA'A qui a publiquement fait allégeance à la politique de René NDEMEZO’O sur instruction d’Alain Claude. Le département du Ntem est victime de la captation mieux la cristallisation de la vie politique par les anciens.  Comment comprendre qu’on laisse Firmin sans réel pouvoir alors que c’est grâce à lui que le PDG survie à Ntem2. Il a le soutien de la Jeunesse et des adultes ceci est connu par les pseudos services de renseignements et l’entourage d’Ali Bongo.

Pour satisfaire les intérêts d’Alain Claude et son ami, René instrumentalise Ntolo Eya’a pour barrer la route à Firmin Nguema en faisant  des alliances dans le but de réinvestir  comme candidat PDG.  Le second but est de créer une division interne pour permettre au candidat DN d’être le bon choix étant donné que Firmin se présentera avec ou sans le soutien du PDG.

Le district de Meyo-Nkye c’est la totale, car la machine  est en marche depuis 2013.  Eh oui René est au contrôle, dans cette démarche il est soutenu par MVE EBANG Marcelin qui à tout prix veut se repositionner à nouveau. Il multiplie des alliances pour écarter  Charles MVE-ELLAH et isoler  Chantal ONDO à Ntem1.

La situation de cette partie du  pays est complexe car depuis pratiquement 2012, l’ancien secrétaire Général Adjoint du PDG Charles MVE-ELLAH a déposé ses valises au village pour reconquérir son canton.  Il a toujours accompagné ses amis du parti dans toutes les élections politiques et aujourd’hui son nom est dans toutes les bouches des populations qui demandent que ce fils se présent. L’homme multiplie des voyages au village pose des actions en faveur des populations.

Les jeunes du canton Mveze dont il est issu voient en lui un leader capable de développer le district de Meyo-Nkye. Il faut dire que le membre du Bureau politique est un poids lourd, un homme qui a affronté publiquement  René Ndemezo’o. Sa tête est mise à prix mais le ressortissant du clan Effack tient toujours debout.  Tous les autres Pédégistes version René, paniquent depuis qu’il a fait savoir que son temps est arrivé d’aller à l’Assemblée Nationale.  Mais le combat sera difficile car son grand frère MVE MESSA Fridolin sera aussi candidat un pion de René, sans oublie la kyrielle de candidat indépendant et de DN préconiser dans l’accord politique Ali Bongo et René Ndemezo’o Obiang.

Les actions des militants PDG sont toujours sabotées de l’intérieur l’entourage d’Ali Bongo veut isoler le Woleu-Ntem  et le département du Ntem est l’étape 1. Le but de ces conspirationistes est de faire du G9 une province d’Opposition. Mais une chose est sur le G9 a bien des fils qui peuvent aussi créer des partis politiques véritable et non des pseudos partis volte-face. Le temps de René NDEMEZO’O est fini et personne ne dira le contraire au village.

Face à cette situation les militants du PDG du G9 vont agir et de manière forte et rien ne sera plus caché. Car personne ne doit légitimer sa liquidation politique et surtout sans aucune raison valable. La voix du Woleu-Ntem se propose désormais de rendre publique tous les fait que l’on cache au G9. Nous encourageons les Pédégistes, acteur libre du Woleu-Ntem de nous envoyer des informations à l’adresse suivant : bitamoyem@gmail.com . Votre blog va dénoncer publiquement le mal que ces gens vous font subir. Tenez-vous bien aucun nom ne sera révélé et aucun lien ne sera établi. Nous travaillons déjà avec plusieurs filles et fils du G9  qui nous font confiance.